Pure Conscience
« Le degré de spiritualité n'a rien à voir avec ce en quoi vous croyez,  mais tout à voir avec votre état de conscience. »

                Eckhart TOLLE

Eckhart TOLLE
« « S’éveiller sur le plan spirituel, c’est s’éveiller du rêve de la pensée. » »
                                 ( Le texte ci-dessous est extrait du site : Wikipedia )


   Né à Lünen en Allemagne, en 1948, il déménage en Espagne, à l’âge de 13 ans, pour vivre avec son père. À 19 ans, Tolle part en Angleterre et, pendant 3 ans, enseigne l’allemand et l’espagnol dans une école de langues londonienne. Selon ses dires, souffrant de « dépression, d’anxiété et de peur », il commence à « chercher des réponses ». Vers l’âge de 22 ans, il décide de poursuivre ses recherches en étudiant la philosophie, la psychologie, la littérature, et s’inscrit à l’université de Londres. Son diplôme obtenu, il commence à faire de la recherche à l’université de Cambridge en 19773.  

   Une nuit de 1977, à 29 ans, après avoir souffert de longues périodes de dépression à tendances suicidaires, Tolle raconte qu’il fait l’expérience d’une « transformation intérieure ». Cette nuit-là, il se réveille de son sommeil, souffrant de sensations dépressives « presque insupportables », mais ressent ensuite une épiphanie qui change alors sa vie. Décrivant cette expérience, Tolle explique :  

    « Je ne pouvais plus vivre avec moi-même un instant de plus. Et de ceci sortit une question sans réponse : « Qui est ce « je » qui ne peut plus vivre avec son ego ? Qu’est-ce que l’ego ? ». Je me sentis plongé dans un vide ! Je ne comprenais pas alors que, ce qui se passait, c’était que l’ego de l’esprit, avec sa pesanteur, ses problèmes, qui vit entre les regrets du passé et la peur du futur, s’était effondré. Il s’était dissout. Le lendemain matin, je me suis réveillé et tout était si paisible. La paix était là car il n’y avait pas d’ego. Juste la sensation d’une présence, un « état d’être », juste observant et regardant. »  

   Le lendemain matin, Tolle va se promener dans les rues de Londres. Il trouve alors que « tout y est miraculeux, profondément paisible. Même les embouteillages ». Le sentiment se prolonge, et il commence à ressentir une puissante sensation de paix à chaque instant. Tolle arrête d’étudier pour son doctorat, et pendant une période de deux ans environ, il passe la plupart de son temps assis, « dans un état de profonde félicité », sur les bancs publics de Russell Square, à Londres, à « regarder le monde passer ». Il loge parfois avec des amis dans un monastère bouddhiste, ou bien dort dans le parc de Hampstead Heath. Sa famille le prend pour « un irresponsable, voire un fou ». Tolle change son prénom Ulrich en 'Eckhart', en hommage au philosophe mystique allemand Maître Eckhart, selon certaines sources, tandis que d’autres sources prétendent qu’il ne s’agit que d’une coïncidence.  

  Après cette période, les anciens étudiants de Cambridge et les gens qu’il avait rencontrés par hasard, commencent à lui poser des questions sur ses découvertes. Il commence à travailler comme conseiller et enseignant spirituel. Des étudiants continuent à venir le voir les cinq années suivantes. Il déménage à Glastonbury, à trois heures de Londres. En 1995, il se sent poussé intérieurement à partir vers la côte ouest de l’Amérique du Nord ; après plusieurs voyages, il emménage à Vancouver, au Canada, où il rencontre celle qui devient sa femme, Kim Eng.  

    Le premier livre de Tolle, Le Pouvoir du moment présent, est publié une première fois en 1997, par Namaste Publishing. Seuls 3 000 exemplaires sont publiés pour la première édition. Tolle : « Je distribuais moi-même quelques exemplaires chaque semaine à des petites librairies de Vancouver… Des amis m’aidaient à placer des exemplaires du livre dans d’autres librairies plus éloignées. » Le livre est publié pour la première fois sous droit d’auteur par New World Library en 1999. En 2000, Oprah Winfrey recommande le livre dans son magazine O. En 2008, le livre est traduit à partir de l’anglais en 33 langues. Tolle publie son second livre Quiétude en 2003.
  
   En 2005, Tolle publie son troisième livre Nouvelle Terre qu’Oprah Winfrey intègre dans son book club, en janvier 2008. Trois millions et demi d’exemplaires du livre sont vendus dans les quatre semaines qui suivent cette annonce. Tolle s’associe avec elle pour produire une série de sessions de webinaires, à partir de mai 2008. Les sessions hebdomadaires du webinaire incluent des discussions entre Tolle et Winfrey, des méditations silencieuses et des questions des participants via Skype. Chaque webinaire se concentre sur un chapitre spécifique de Nouvelle Terre. Le troisième webinaire attire plus de 11 millions de participants du monde entier.
 
    Tolle monte l’entreprise Eckhart Teachings pour vendre des produits relatifs à ses enseignements. Il organise des conférences et des séminaires en anglais et occasionnellement en allemand et en espagnol. En 2003, dans une entrevue avec le Telegraph Magazine, il indique qu’il n’a pas l’intention de créer une « trop grosse structure commerciale », ni mettre en place un ashram ou un centre. Il pense que chacun doit « se développer de façon autonome » et dit « qu’il faut faire attention à ce que l’organisation ne devienne pas vénale ». Cependant certaines voix s’élèvent pour critiquer le rapport de Tolle avec l’argent. À titre d’exemple, une retraite de trois jours avec Eckhart Tolle à l’Omega Institute coûte environ 700 dollars.  

   En 2009, il crée un site Internet vidéo qu’il nomme Eckhart Tolle TV. En juin 2009, Tolle et Jim Carrey sont à l’affiche de la première conférence de la GATE (Global Alliance for Transformational Entertainment) dont ils sont tous deux membres fondateurs honoraires. En septembre, il apparaît avec le dalaï-lama et d’autres intervenants au Sommet pour la paix de Vancouver. Son dernier livre, Guardians of Being, est illustré d’images de Patrick McDonnell, le créateur de la bande dessinée Mutts.  

  Tolle écrit dans son troisième livre Quiétude que « la seule fonction d’un tel enseignant est de vous aider à enlever ce qui vous sépare de la vérité… Les mots ne sont rien que des panneaux de signalisation. »
 
   Tolle considère son livre Le Pouvoir du moment présent comme la « reformulation actualisée d’un enseignement spirituel intemporel, l’essence de toutes les religions ». Il écrit que les religions ont été tellement recouvertes de sujets étrangers à leur nature que leur substance spirituelle est devenue presque complètement obscurcie, qu’elles sont devenues « dans une grande mesure […] sujet de division plutôt que d’union des forces » et qu’elles sont devenues « elles-mêmes une part de la folie ».  

   Tolle comprend le second retour du Christ comme un évènement purement spirituel, prenant ainsi un peu de recul face au christianisme traditionnel et l'Islam.  
Tolle écrit que « la chose la plus importante qui puisse arriver à un être humain est le processus de séparation entre la pensée et la conscience » et que la conscience est « l’espace dans lequel les pensées existent » et que « la première cause de malheur n’est jamais la situation mais vos pensées à son sujet ».
  
   Selon le site officiel de Tolle, « au cœur des enseignements de Tolle réside la transformation de la conscience, un éveil spirituel qu’il voit comme étant le prochain pas de l’évolution humaine. Un aspect essentiel de cet éveil consiste dans la transcendance de notre état de conscience basé sur l’ego. C’est une condition préalable non seulement pour le bonheur personnel mais aussi pour la fin des conflits violents endémiques sur notre planète. »
 
   Dans Nouvelle Terre, Tolle écrit qu’un aspect majeur du dysfonctionnement humain est l’« ego », un « sentiment illusoire de soi » fondé sur une identification inconsciente avec ses mémoires et pensées, et qu’un autre aspect majeur est le « corps-souffrance », une accumulation de souffrances émotionnelles passées.