Pure Conscience
« Le degré de spiritualité n'a rien à voir avec ce en quoi vous croyez,  mais tout à voir avec votre état de conscience. »

                Eckhart TOLLE

Bhagawan NITYANANDA
« «Le Cœur est le centre de tous les lieux sacrés. Allez-y et explorez-le. »
             
                                         Le texte ci-dessous est extrait de la page Wikipedia


    Bhagawan Nityananda (Décembre 1897 - 8 août 1961), Raman de son prénom de naissance, mais plus couramment appelé "Bade Baba", est un maître spirituel hindou révéré en Inde et dans le Siddha Yoga. Son nom signifie perpétuelle (nitya) félicité (ananda). Il a notamment eu pour disciple Swami Muktananda, à son tour maître de Gurumayi Chidvilasananda, représentante actuelle du Siddha Yoga dans le monde. Selon Swami Muktananda, Nityananda appartenait à une catégorie de Yogis appelé par Abhinavagupta: "Samsiddhika gurus" ou "Janma Siddhas", des yogis nés réalisés, et qui ne suivent pas le chemin classique des pratiques spirituelles ou du service auprès d'un Guru . En hommage et par respect pour lui, ses disciples l’ont appelé Bhagavan, un terme qui signifie « le Seigneur, le vénérable, le grand être. ».

    Les allées et venues de Nityananda dans sa jeunesse sont très peu documentées. De ce qui a été rassemblé par ses disciples au fil des années, entre 16 et 20 ans, Nityananda est un yogi errant, voyageant à pied notamment dans l'Himalaya et l'Inde du Nord. Vers 1917, il est de retour dans le sud de l'Inde, où il se déplace régulièrement à pied dans la région de Mangalore, Kanara, Kanhangad. Il a l'allure d'un saddhu, à peine vêtu d'un pagne, souvent aperçu debout sur un arbre, jetant des feuilles à ceux qui le regardent, qui les guérissent de leurs maux. Nityananda acquiert rapidement une réputation de dispensateur de remèdes miraculeux, bien qu'il n'en ait jamais accepté la responsabilité. Il disait: "Tout ce qui arrive, se produit automatiquement par la volonté de Dieu." 
 
    Yogi désargenté, il fait construire un ashram près de Kanhangad, dans l'État du Kerala, suscitant la suspicion de la police locale, qui le soupçonne d'être un faux-monnayeur. Selon la légende, Nityananda les emmène dans une mare infestée de crocodiles dans la jungle, il y plonge et produit des poignées de billets, ce qui mit fin aux soupçons de la police. D'autres épisodes merveilleux, assez comparables à ce qui peut être lu dans "La Légende dorée" sur les saints chrétiens, sont relatés par Swami Muktananda dans la biographie pleine de dévotion qu'il écrit sur son maître spirituel, "Bhagavan Nityananda de Ganeshpuri", témoignage rare d'une relation guru-disciple. 
 
    Le temple de la colline et l'ashram de Kanhangad sont devenus des lieux de pélerinage, gérés par le Swami Nithyananda Ashram Public Trust, tout comme le Guruvan, une forêt dans les collines voisines où Nityananda se rendait fréquemment.

    Une fois l'ashram de Kahangad construit, en 1933, Nityananda effectue des va-et-vient entre cet endroit et la vallée de la Tansa, dans l'État du Maharashtra (Nord de Mumbai). Sa réputation de faiseur de miracles attire alors les gens alentour, et en 1936, Nityananda est autorisé à s'installer à côté d'un ancien temple de Shiva dans le village de Ganeshpuri, le Bhimeshwar Mahadev. La famille qui s'en occupait lui construit une hutte. Au fur et à mesure que ses visiteurs et ses fidèles augmentent, la hutte devient un ashram, dans lequel il a vécu ses 25 dernières années, jusqu'à sa mort en 1961. 
 
    Bhagavan Nityananda a également été à l'origine de nombreuses œuvres philanthropiques. Au cours des 25 années passées à Ganeshpuri, il a transformé le village en veillant à l’éducation des villageois, organisant des distributions de nourriture, de vêtements, scolarisant les enfants et pourvoyant à la construction de routes et d’équipements locaux, comme le tout premier hôpital de Ganeshpuri, grâce aux dons de ses disciples. En solidarité avec les plus pauvres, Nityananda avait renoncé à se vêtir, et ne portait qu'un pagne minimaliste (langoti), alors que la température de Ganeshpuri en hiver descend en dessous de 15°. 
 
    En 1956, Bhagavan Nityananda a demandé à Swami Muktananda, l’un de ses principaux disciples qui devait plus tard devenir son successeur, de s’installer non loin de là, dans le village de Gavdevi. Swami Muktananda était surnommé Baba, aussi les disciples se mirent à appeler affectueusement Bhagavan Nityananda : Bade Baba, ce qui signifie en hindi « Baba l’aîné» .

    Le samadhi final, ou mahasamadhi est le moment où dans la tradition indienne, un maître spirituel accompli "quitte son corps". Nityananda est décédé le 8 août 1961 à l'âge de 63 ans. Des milliers de personnes venues de toute l'Inde se sont rendues à la procession qui s'est achevée avec l’installation de son corps dans un sanctuaire, situé à Ganeshpuri au Samadhi Mandir, à côté des trois sources chaudes ("Bhimkundas") dans lesquelles il aimait se baigner au petit matin. 
 
Un temple lui est aussi dédié dans l'ashram du Siddha Yoga de Gurudev Siddha Peeth à 2 kilomètres du petit village de Ganeshpuri. 
 
    L'ashram de Bhagavan Nityananda, et d'autres bâtiments associés à sa vie à Ganeshpuri sont conservés par les Shree Bhimeshwar Sadguru Nityan et Sanstha Ganeshpuri. Ce trust est également responsable de son sanctuaire à Ganeshpuri, qui est un lieu de pélerinage.